Recherche

«C’est un réel changement de paradigme!»

posté le 07 octobre 2016 | Auteur: Vincent Michoud

Les sociétés de courtage en assurances se multiplient. En faisant jouer la concurrence entre les différentes compagnies, elles parviennent à faire baisser la prime des assurés.

Guillaume Giardello et Stéphane Dormond sont convaincus de l’efficacité du système. Associés au sein de l’entreprise de courtage en assurance Forte Broker à Ecublens, ils mettent en concurrence les différentes assurances afin d’offrir à leurs clients la prime la plus avantageuse.

Quel est exactement le rôle d’une société de courtage en assurance?

Le monde des assurances a fortement évolué ces dix dernières années. Si l’unique moyen d’établir un contrat consistait à s’adresser à l’agence la plus proche, aujourd’hui, le client a de nouveaux canaux de communication à disposition. Par exemple, les sociétés de courtage collaborent désormais avec la plupart des assureurs de la place, tout en offrant une palette de produits adaptés aux besoins. C’est un réel changement de paradigme, notre objectif est de fidéliser le client non plus à une marque, mais bien à la qualité de notre service. Nous sommes désormais totalement orientés sur le conseil et non la vente.

Etes-vous en concurrence avec les assureurs?

Non, notre rôle est plutôt des les mettre en concurrence afin de faire baisser les primes. Il s’avère même que nous sommes désormais un partenaire de choix qui s’insère dans la stratégie actuelle des grandes assurances qui ont tendance à modifier leur structure. Nos réels concurrents sont internet, les agents de compagnies d’assurance et les autres bureaux de courtage.

Internet va-t-il prendre de plus en plus de place?

C’est surtout la clientèle privée qui va se tourner vers internet pour régler les questions relatives à ses assurances. Les entreprises, de par la complexité de leurs activités, auront toujours besoin d’un partenaire de confiance apte à les conseiller.

Comment faut-il assurer, par exemple, les véhicules d’entreprise?

Le contrat flotte est intéressant du moment que l’on possède plusieurs véhicules. Il couvre l’ensemble du parc automobile, cela va de la grue de chargement au chasse-neige en passant pas la camionnette et il comprend autant de variantes que de véhicules assurés. L’avantage est de n’avoir qu’un seul contrat et donc de limiter les frais de gestion. La rentabilité est également évaluée en fin d’année, il n’y a donc pas directement de plus-value de la prime après un sinistre.

Quels sont les éléments décisifs dans le calcul d’une prime?

La panoplie d’assurance s’est diversifiée et la tarification s’est affinée. On fait maintenant la différence entre un professionnel de la route et le conducteur du dimanche, selon le principe de l’utilisateur-payeur. De plus en plus d’éléments rentrent en ligne de compte dans le calcul d’une prime, comme la marque du véhicule et le prix des pièces, le financement par leasing, la cylindrée, le prix catalogue ou encore la nature du conducteur et son âge.

Quel est l’impact du développement des voitures hybrides et autonomes?

Les primes pour véhicules hybrides sont actuellement privilégiées par certaines compagnies. Une mesure prise pour encourager la mobilité douce, bien que les risques ne soient pas moindres. En ce qui concerne le développement du parc de véhicules autonomes, les assurances vont probablement revoir la structure de leur produit. Le risque sera probablement partagé entre le constructeur et le conducteur, ce qui pourrait effectivement réduire considérablement la prime pour l’utilisateur.


facebook twitter linkedin

Commentaires

Il n'y a aucun commentaireAjouter un commentaire